Discours de réception

Auteur : Yves Gosselin
Éditeur : Lanctôt
ISBN : 2894852584
Année de parution : 2003

L’oeuvre d’Yves Gosselin, Discours de réception, est sans aucun doute le livre le plus controversé de l’édition 2004 du Prix littéraire des collégiens. D’ailleurs, certaines personnes trouvaient aberrant que ce livre soit soumis au jugement de jeunes étudiants de niveau collégial. Certes, cette oeuvre a de quoi choquer, mais la censurer aurait laissé croire que nous manquions de jugement pour interpréter les passages parfois crus de ce livre. Et surtout, cela nous aurait privés d’une discussion endiablée qui fut à la fois passionnante et constructive pour chacun de nous. Malgré le fait que la majorité des participants étaient déjà prêts à condamner cette oeuvre au bûcher bien avant le début de la discussion, l’opinion du groupe a changé de façon radicale pour être plutôt favorable à l’oeuvre à la fin du débat.

Ce Discours de réception est un roman où fiction et réalité s’entremêlent pour provoquer un effet massue. L’audace d’imaginer un scénario où Hitler a gagné la guerre, où le fascisme a triomphé et où de Gaulle a été fusillé ne manque pas de faire réagir. L’auteur expose tellement l’antisémitisme à l’extrême qu’une personne ayant rigoureusement parcouru ce livre ne peut percevoir les idéologies en cause autrement que comme totalement absurdes.

Avec un acharnement déroutant, il martèle la conscience du lecteur afin qu’il voit la bêtise humaine dans ses habits les plus pompeux. Avec ironie, Gosselin présente les effets pervers de l’endoctrinement, et l’aveuglement meurtrier qui en découle, où le juif n’a plus que la valeur d’un savon. L’hommage à l’écrivain Louis Ferdinand Céline devient un prétexte : on comprend que l’apologie est dérisoire, mais surtout que nul n’est à l’abri d’une telle aberration, pas plus le grand écrivain que l’universitaire reconnu.

Source : Le Devoir 17 et 18 avril 2004

Voir la bibliothèque complète